Et la démocratie ?

Il nous est apparu important de préciser la relation entre la démocratie de ce début de siècle, qui parait bel et bien bafouée, et les gaz de schistes ; cette réflexion est là pour tenter d’éclaircir les choses.

Tout d’abord il est important de définir le mot démocratie. La démocratie est un régime politique dans lequel le peuple est souverain. La formule d’Abraham Lincoln la démocratie est « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple » est l’une des définitions canoniques couramment reprise ainsi qu’en témoigne son introduction dans la constitution de 1958 de la cinquième République Française (Wikipedia). Que s’est-il passé pour que notre société en arrive là ; à savoir prendre des décisions à l’encontre de l’intérêt des peuples ; tout commence lorsque Sarkozi et Borloo décident de modifier le code minier dans le plus grand silence et sans passer par la case parlementaire (1° déni de démocratie), afin de donner des permis d’explorer à des entreprises « amies ». Il est utile de préciser que le code minier français et américain sont différents, en France c’est l’Etat qui est propriétaire du sous sol tandis qu’au Etats Unis le propriétaire du sol est propriétaire aussi du sous sol.

Il paraît donc urgent de réformer la législation minière, afin de renforcer les études préalables et d’associer les citoyens et les élus aux décisions qui concernent notre stratégie énergétique. Rappelons que la participation citoyenne est déjà un principe inscrit dans l’article premier de la Convention d’Aarhus, ainsi que dans l’article 7 de la Charte de l’Environnement. Pourquoi ce principe ne se traduit-il encore que rarement dans les faits ? Dans ce dossier l’intérêt des entreprises pétrolières est prédominant ainsi que l’incapacité de notre société à modifier le virage énergétique à prendre de façon urgente. Le pouvoir politique est intimement lié au pouvoir économique qui sont de puissants lobbies et donc font plier les états. Tout ce beau monde veut tirer un maximum de profit de la situation. Nous vivons la même incurie avec le nucléaire, c’est exactement le même déni de Démocratie qui est vécu à Bure et ses environs et c’est quand même grâce à des résistants que la démocratie revient un peu dans le vrai. Pour la lutte contre les gaz de schistes l’Etat à reculé grâce à la pression des militants et des politiques locaux.

En Lorraine la résistance s’organise à quelques un sous la forme d’un collectif d’associations et de personnes dans l’espoir de faire vaincre la DEMOCRATIE. UN SEUL LEIT MOTIV « pour que la démocratie soit seule une mobilisation citoyenne doit émerger vive la démocratie ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s